Archives de Catégorie: Humeur

Apache is running a threaded MPM, but your PHP Module is not compiled to be threadsafe. You need to recompile PHP.

Cette erreur au lancement d’Apache m’a donné des boutons !

Pourquoi ?? Mais pourquoi donc ?! »Apache is running a threaded MPM, but your PHP Module is not compiled to be threadsafe.  You need to recompile PHP. »

Tout bêtement car il faut installer apache2-mpm-prefork explicitement.
Donc :

# apt-get install apache2-mpm-prefork

Et voilà, Apache se lance comme un grand..

Merci : http://www.dotdeb.org/2013/08/04/php-5-5-1-for-debian-7-0-wheezy/#comment-28844

Poster un commentaire

Classé dans Astuces, Humeur

Symfony – Truc alakon du jour – Afficher le mois et l’année

echo format_date(time(), 'MMMM yyyy')

Et oui, si on regarde dans sfDateFormat.class.php il n’y a pas de pattern pour afficher le mois et l’année, donc pas la peine de s’énerver.

Je le note ici pour ne jamais oublier.

PLUS JAMAIS.

Poster un commentaire

Classé dans Humeur

1er juillet 2013 Google Reader a fermé. Mince on est le 3, que faire ? Indice : LEED

Bonjour,

Je suis Google et demain Reader mon service d’agrégation de flux RSS sera fermé, finit les  news du matin avec le café.

Mais ça se bousculent au portillon coté nouveaux services pour prendre ma place. Tout ça pour fermer à leur tour bientôt/sans préavis/demain/hier (stop ne rayez rien, c’est un écran, ça serait bizarre).

Bisous.

Donc en voyant ça lundi je me suis dit bon sang de bois, merci Google de fermer ce service, grâce à toi je diminue ma dépendance à tes services ! Un comble.

Mais mon café avait quand même un gout bizarre. Pareil ce mardi matin. Que faire donc ? En plus j’avais stupidement payé une application über design (OSX Reeder) pour se synchroniser avec Google Reader. Et elle marche plus non-plus, forcément, rahalala…

Cliquez ici pour lancer le téléchargement de vos données Google Reader depuis Google Takeout.

Pratique hein ? C’est dans la documentation de Google.

Maintenant que c’est fait, regardez du coté de Leed, c’est un projet Idleman (il est grand beau et intelligent, donnez-lui votre argent) libre et gratuit donc bonpourlasanté© et installable facilement. Cliquez, lisez, installez.

Voilà, moi c’est fait, ça a digéré mes flux nickel et je me sens comme (wait what ??)

Bisous.


Leed RSS

Poster un commentaire

Classé dans Humeur

Merci PRISM, j’ai gagné un nouveau referer grâce à toi. Ou l’apogée DuckDuckGo.

DuckDuckGo c’est le moteur de recherche qui marche bien (si t’as pas besoin de chercher autre chose que du texte, aka images-vidéos-toussa-j-y-arrive-pas) et qui se targue de respecter ta vie privée.

DuckDuckGo il est gentil il garde pas 10 000 infos sur ta navigation, ton genre, ton profil de navigation, bref il est super kind nice guy tavu.

Et vu que PRISM (le nouveau single des grandes oreilles de l’amérique aka le pays du “c’est moi qui ai la plus grosse —parabole— pour tout savoir de ta vie, celle des autres et dans les ténèbres les lier.”) oui PRISM (ce joli nom di’don’) fait peur à plein de gens coté respect de la vie privée bein on se dit que DuckDuckGo qui respecte la vie privée c’est ‘achement bien !

Tout ça pour dire que merci PRISM grâce à toi j’ai un nouveau referer pour ce blog, DuckDuckGo bienvenue et merci pour l’indexation de ces humbles pages.

 

Bisous

3 Commentaires

Classé dans Humeur

Et toi ? Comment tu as fais après la fermeture de MegaUpload ?

Ahhh ! Cette spectaculaire soirée du 19 janvier 2012. Soirée où l’on a appris la fermeture du célèbre MegaUpload.
Que de réactions et d’interrogations sont apparues en réaction à cet évènement. Je ne vais pas revenir là dessus, ce serait trop long.

Tombe RIP MegaUpload

En revanche, j’entends de plus en plus souvent le désarroi de mes pairs face à cette absence :

Comment télécharger aujourd’hui ?

Et bien comme avant ! En P2P.
Non, pas avec eMule, même si c’est encore une possibilité, le réseau eDonkey utilisé par eMule souffre toujours des problèmes majeurs que l’ont connaissait à l’époque : lenteurs, nombreux fakes, etc… Même si il s’est relativement repeuplé, cette solution n’est pas la meilleure.
Donc je vous conseillerai de vous tourner de nouveau vers le Torrent. Ce protocole bien pratique reste le plus utilisé et pas pour rien. Il a d’ailleurs évolué vers de bonnes mesures. La centralisation n’est plus vraiment un problème depuis le support des liens magnets, plus vraiment besoin de trackers pour échanger, seul un lien suffit. On a vu récemment ThePirateBay basculé entièrement vers le Magnet. Cela a pour conséquence de ne pas affecter les échanges si jamais le site était fermé.

Bref, à cela beaucoup me répondent à tort que c’est trop compliqué et que de toute façon Hadopi est là pour sanctionner ce mode d’échange.

Donc dans un premier temps je vais essayer de montrer que ce n’est pas plus compliqué qu’avant.
En effet, il suffit au préalable d’installer un client torrent (au hasard uTorrent), une formalité affligeante de banalité et de facilité. Ensuite, au lien de taper dans votre moteur de recherche préféré les mots clés « mon film + magauplaod » il suffit de remplacer cette dernière occurrence par « torrent » soit : « mon film + torrent ». Et cela fait une flopée de trackers s’offrent à vous pour vous fournir du film dans tous les formats, toutes les langues, toutes les qualités.

Et pour Hadopi je vous dirais que depuis les 3 ans d’activité de cette boite à spam gouvernementale et que pendant ces mêmes 3 années passées à télécharger normalement je n’ai jamais reçu le fameux mail ou la lettre d’avertissement.
Car c’est bien de ça qu’il s’agit, bien avant la coupure d’internet, Hadopi est simplement capable d’envoyer des avertissement. Je doute que vous ayez peur d’un mail ou d’une lettre recommandée. Si jamais c’était le cas, il vous suffirait alors d’arrêter de télécharger (ou trouver une solution chiffrée) pendant 3 mois 6 mois dans le cas d’un avertissement par mail, et 1 an dans le cas d’une lettre recommandée pour que ces avertissements soient annulés. Pour ensuite recommencer.

Simple ? Oui.
Efficace ? Bof. Mais ça marche.

Et donc pour répondre à la question dans le titre :
Rien ! Je n’ai rien fais de différent. J’ai continué de télécharger comme je l’ai toujours fait.

Dans un article futur on s’intéressera aux détails de cette situation.


Merci à Drunkme d’avoir relevé l’erreur de délai de prescription des avertissements.
Source

Poster un commentaire

Classé dans Humeur

Google Chrome est une merde.

Ce billet qui est un potentiel appel au troll n’y est pas limité, il vise à problématiser la démarche de Google au travers du développement de Chrome.

Google Chrome, pour les nouveaux, c’est un navigateur développé par une société commerciale américaine connue principalement pour son moteur de recherche éponyme : Google, et qui tire la quasi-totalité de ses revenus de la vente d’encart de publicité.

Euh, vous voyez déjà le problème ou faut que je continues ?

Google Chrome est une merde.

Continuons donc, avec la synthèse de la démarche de base d’un organisme chargé du développement d’un navigateur web : le but est d’améliorer l’expérience utilisateur lors de ses visites sur le web. On va donc inventer de nouveaux procédés, nouvelles interactions, etc… Ces nouvelles technologies vont permettre aux créateurs de sites Internet d’enrichir leurs contenus et accroitre la satisfaction des visiteurs. Pour que tout cela fonctionne bien, notre navigateur devra également être rapide et ergonomique.

Tout cela est proposé par les principaux navigateurs.

Qu’est-ce qui les différencient ?

Chrome, Safari, Opera, Internet Explorer, … , sont des navigateurs développés par des sociétés commerciales, ils sont soumis à la nécessité de rentabilité. Les sociétés qui éditent ces navigateurs espèrent bien y gagner quelque chose.
Ce constat n’est bien évidemment pas suffisant pour démontrer la nocivité de ces navigateurs.

Concentrons-nous sur Chrome, qui a connu un succès impressionnant ces dernières années. Sorti en 2008, l’optique avait été placée sur la vitesse et l’innovation. À grand renfort de publicité financée par Google et grâce à d’indéniables qualités, le navigateur gagna très vite de nombreuses parts de marchés. Entendez que de nombreux utilisateurs l’ont adopté.
Google Chrome relança la concurrence sur le marché des navigateurs. Ce qui fût bénéfique en terme de nouveautés et d’améliorations du web tant elles sont nombreuses encore aujourd’hui.

Mais Chrome est un logiciel propriétaire. Bien qu’il soit basé sur le projet open source Chromium, le développement est pris en charge par Google et le code source final n’est pas connu. Impossible alors de s’assurer en profondeur de la qualité de la production niveau sécurité. Ou de connaitre l’usage des données transmises via le navigateur.
On voit également apparaitre des services proposés par Google dont l’usage est exclusivement réservé aux internautes navigant avec Chrome. Google espère ainsi garder captive une partie de ses utilisateurs.

Pour une société de cette ampleur, dont la quasi-totalité des bénéfices proviennent de la publicité distillée aux travers de ses services web, il faut pouvoir contrôler la fenêtre de sortie. Il est donc très important de posséder et de démocratiser son propre navigateur.

Actuellement, bien que Chrome ait encore cette réputation d’être plus rapide et plus léger, les différences sont minimes. Chaque semaine une nouvelle étude vient contredire la précédente.
En termes de performances, chaque navigateur se vaux ! Il faut donc se pencher sur d’autres facteurs de comparaison.

Ce qui fait la différence c’est la philosophie !

Nous allons donc nous attarder sur le cas de Firefox, développé par Mozilla, une fondation à but non-lucratif qui promeut l’ouverture et l’accessibilité d’Internet. (Lire en détails les quelques lignes du manifeste de la fondation.)
Vous avez probablement déjà entendu parlé, vu, utilisé ou installé ce navigateur.
Firefox est un logiciel libre, entendu que le code source est librement consultable et modifiable. La large communauté qui épaule le développement de Firefox lui assure donc un suivi attentif et intensif de l’état des bugs et de la sécurité.

Si le développement de Firefox est donc meilleur techniquement, il est également basé sur de meilleures bases philosophiques. Oui, on peut parler de philosophie de développement. Cette philosophie, vous l’aurez compris, est purement altruiste. Elle ne repose pas sur des intérêts commerciaux. Elle est le fruit de la volonté de la communauté qui représente une panel très large de développeurs et d’internautes, ce qui permet d’obtenir une orientation au plus près de la volonté commune.

Une rapide présentation de Firefox par l’équipe de développement :

Connaissez-vous Firefox ? C’est le seul navigateur Internet créé par une fondation à but non lucratif (Mozilla), qui milite pour un Internet meilleur, un Internet libre et ouvert à tous, un Internet au plus près de ses utilisateurs. Depuis 1998, Mozilla accorde plus de valeur aux principes qu’à l’argent (nous ne sommes pas cotés en bourse, nous ne vendons aucun produit). Nous croyons qu’Internet est un bien commun dont il faut prendre soin, et pas uniquement un produit à commercialiser. Notre priorité : vous ! Nous voulons que vous puissiez accéder à un Internet qui vous ressemble !

Firefox reste donc à ce titre l’unique navigateur qu’il convient d’utiliser au quotidien. Pour une sécurité accrue sur internet. Pour un meilleur contrôle de ses données personnelles. Pour un écosystème Internet plus dynamique et populaire.

Prenez le temps de tester – ou de tester à nouveau – et d’adopter le nouveau Firefox !

Télécharger Firefox

Firefox permet également l’usage d’extensions indispensables telles que Adblock[int] ou d’outils d’accessibilité et de développement.

Vous pouvez également vous renseigner sur les différentes manières de personnaliser ce navigateur[int].

7 Commentaires

Classé dans Firefox, Humeur

Musique gratuite. Merci Hadopi !

Si Hadopi a au moins permis une prise de conscience des internautes quant à la remise en cause de leur impunité sur Internet, le bouleversement des habitudes de consommation de contenu musical n’en est encore qu’à ses prémices.

Hadopi se targue d’avoir fait gagner des millions au marché de la musique légale et poussé les français dans les salles de cinéma. Alors si on attend encore des preuves tangibles de ces allégations fantaisistes, on peut quand même admettre une évolution des habitudes. L’offre sur Internet est assez diversifiée et accessible pour permettre à elle seule une augmentation des volumes consommés (téléchargés légalement ou non). Devant le spectre de la Hadopi, nombre d’internautes se sont tournés vers des solutions légales. On pensera d’abord à iTunes (ou autres) mais non, ce sont les sites de musique en streaming qui ont reçu le pic de nouveaux utilisateurs. Que ce soit Deezer, Spotify et consort avec leurs offres gratuites-avec-publicités-ou-payantes-en-euros, ou les sites hébergeant des vidéos musicales comme Youtube et toussa, ce ne sont pas ces plateformes qui permettront aux artistes de toucher le pactole. Tout juste si un nouveau talent arrivera à percer plus facilement par ce biais. Et iTunes n’est que le reflet du supermarché aux CDs, aux mêmes prix mais en qualité MP3.

Oui, nos usages ont changés, il est plus facile de visionner en boucle une image fixe avec de la musique sur Youtube que de télécharger en album en le « piratant » sur une plateforme P2P. Et Hadopi aura renforcé cette tendance. Mais nos oreilles souffrent de ces abus de MP3 de qualités médiocres, sans parler des artistes.

Il faut porter le débat plus loin, réfléchir à des nouveaux modèles de distribution et de rémunération des artistes. Le CD ou support MP3 ne peuvent plus être la base des revenus. Les maisons de disques et ayants-droit traditionnels se défendent bec et ongles contre cette évolution apportée par Internet.
Ne les laissons pas récréer le rayon un-CD-à-4€-les-trois-à-10€ sur cds-pas-chers.com…

Dans cette démarche il faut signaler l’opération Promo lancée par The Pirate Bay qui vise à promouvoir via la page d’accueil du site des groupes souhaitant se faire connaitre en partageant leur musique gratuitement.
La démarche c’est un peu : « Tiens, écoute cette cassette pirate, c’est des potes qu’ont pas de maison de disque pour leur promo, mais ils sont supers et ils passent en concert la semaine prochaine. »

Et il existe d’autres sites distribuant la musique légalement, libre ou gratuite, ou faisant la promo d’artistes émergeant :
Jamendo (Sur la page d’accueil on tombe vite sur le top 100 où chaque artiste est une perle rare !)
Noomiz
Dogmazic
Altermusique

EDIT : J’en vois qui font la moue en se disant que ce genre de musique est nulle, ou pas intéressante dans l’immédiat.
Je vous recommande alors la radio rock de Jamendo ou les quelques albums que j’ai sélectionné.

Support your local scene !

Poster un commentaire

Classé dans Humeur