Archives de Catégorie: HTC ChaCha

Mettre à jour le recovery ClockWorkMod (CWM) d’un HTC ChaCha S-ON rooté

Je possédais encore il y a peu la version 4 du ClockworkMod recovery. Il était temps de mettre à jour pour la dernière version 5. Plus qu’une nécessité, c’est surtout pour s’occuper.

Les pré-requis sont : un HTC ChaCha (bien-sûr), équipé de SuperORS, de Cyanogen Mode, ou de toute ROM possédant la commande « flash_image ».

Préparons les ingrédients :
il faut commencer par télécharger CWM 5.0.2.8 mis en boite par adlx.xda ;
si vous avez peur de cassez quelque chose, faites un backup de votre ROM à l’aide du CWM déjà installé. (Redémarrer – recovery – backup/restore – backup)

La méthode est simple :
On commence par extraire l’archive zip téléchargée ;
le fichier recovery.img doit être copié sur la carte SD, à la racine pour faciliter l’accès ;
depuis un émulateur de terminal sur le téléphone on lance ces commandes :
su (pour passer root)
cd /mnt/sdcard
flash_image recovery recovery.img
reboot recovery

Et normalement vous devriez voir apparaitre le nouveau CWM sous vos yeux.

Poster un commentaire

Classé dans HTC ChaCha

Installer Flash Player sur le HTC ChaCha

Flash est une belle merde, mais c’est quand même bien chiant de pas y avoir accès quand on en a besoin.

Donc, pour remédier à ça je vais vous présenter une procédure simple (ou pas) pour afficher correctement le Flash avec votre ChaCha.
(N’ayant pas testé ça sur un autre ChaCha, je vous recommande en cas d’échec de rooter le votre et d’y installer SuperOSR. Ne fonctionne pas avec CM9.)

Installer Flash Player :

Il vous suffit de télécharger ça : install_flash_player_10.2.157.340.apk
De le coller sur la carte SD du ChaCha et de l’installer en utilisant un explorateur de fichier comme ES File Explore.

Vérifiez que l’installation s’est bien déroulée en ouvrant n’importe quelle page avec du Flash, YouTube par exemple.
Si ça marche pas, commencez par utiliser Titanium Backup pour désinstaller Flash Lite.

Enjoy ! 😉


Source :
http://forum.xda-developers.com/showthread.php?t=1475575

2 Commentaires

Classé dans HTC ChaCha

Installer une ROM Custom sur le HTC ChaCha S-ON Rooté

Ce petit tuto pour vous présenter la procédure d’installation d’un ROM Custom sur le HTC ChaCha S-ON et Rooté.

Si vous avez bien suivi les instructions que je vous ai données, vous devriez donc avoir entre vos mains expertes le ChaCha rooté. Donc capable d’avaler une ROM modifiée. On pour en citer plusieurs. Mais je n’en ai testée qu’une assez longtemps pour vous dire qu’elle me convient parfaitement. Donc commençons par celle là :

The (prononcez « ziii ») SuperOSR by adlx.xda !

Cette ROM ne ressemble pas du tout à celle du ChaCha original. Donc le sentiment de nouveauté est bien là, vous serez perdus comme au premier jour. Exciting isn’t it ?
Regardons à quoi ça ressemble :
accueil et barre bleu de batterie

Ouai, les deux dernières c’est le mêmes, mais ça montre que l’écran d’accueil est aussi utilisable en mode portrait. (Même si ça n’a que peu d’intérêts… OK !)

Pour télécharger cette ROM, rendez-vous sur le sujet dédié sur le forum XDA : ICI.
Comme ça vous pouvez prendre la dernière version directement, en cliquant sur le lien DOWNLOAD présent au point I. by adlx.xda. Vous pouvez pas vous perdre.
Plus bas, si vous souhaitez profiter des services Google (Gmail, Market-Play-Store-Machin, Maps, etc…) vous devez aussi téléchargez le .zip proposé plus bas dans l’article.

Ensuite, une fois le .zip rapatrié sur votre ordinateur copiez-le sur la carte SD de votre ChaCha.

Maintenant c’est l’heure de la sauvegarde !

Téléchargez sur le Market (Play Store Machin) l’app Titanium Backup. Une fois installée lancez un batch de sauvegarde de toutes les applications. (Bouton Menu, Traitement par lot (batch), sauvegardez toutes les applications utilisateurs + données système)

Redémarrez le téléphone en mode recovery. (Éteindre le téléphone, le rallumer en maintenant les boutons d’allumage et volume Bas. Sélectionner Recovery.)

Sélectionnez :
– Backup and restore. (Soit avec le bouton hold, soit avec la touche entrée. Bien sélectionner Yes ensuite.)
– Backup.

Sauvegardes terminées, on efface et on installe !

Quand c’est fini faut revenir dans le menu général et sélectionnez :
– Wipe data/factory reset
– Wipe cache partition
– Advanced : Wipe Dalvik Cache
Et pour finir, utilisez :
– Install zip from sdcard : choisissez le fichier de la ROM précédemment téléchargé. Puis recommencer avec le fichier gapps.
– Reboot system now

Fini ! Découvrez avec joie votre nouveau Android !


Source :
http://forum.xda-developers.com/showthread.php?t=1291232

4 Commentaires

Classé dans HTC ChaCha

Rooter un HTC ChaCha en S-ON

Je vais essayer de présenter de manière claire et concise la procédure pour rooter le HTC ChaCha.
Une fois ce tuto terminé, pensez à aller lire comment installer une ROM Custom sur ce beau HTC ChaCha fraichement rooté et comment installer Flash Player.

Rooter son smartphone signifie que vous obtenez un contrôle quasi-complet (car toujours S-ON) sur votre terminal. Les applications du Market nécessitant un accès root son maintenant utilisables (comme AdFree).

— Avertissement —
Cette méthode n’est pas sans risques, si vous ne faites pas ou mal ce qu’il faut votre téléphone peut se briquer.

1. Tout d’abord, en prérequis il faut avoir installé la version 1.54 du firmware (pour vérifier, rendez-vous dans Settings -> About phone -> Software information -> Software number).

Si vous n’avez pas au minimum la version 1.54 vous pouvez tenter de l’installer en passant par la mise à jour logicielle disponible dans le menu Settings -> About phone -> Software updates -> Check now.
Si aucune mise à jour n’est proposée, il faudra alors installer la version 1.57 que vous pourrez télécharger ICI en suivant et adaptant la procédure fournit ICI. (Avec cette mise à jour vous devrez utiliser votre téléphone en anglais, on s’y habitue vite et bien.)

2. Une fois votre ChaCha à jour, rendez-vous sur le site htcdev.com, sélectionnez le HTC ChaCha dans le menu déroulant, créez-vous un compte si nécessaire, et suivez les étapes détaillées.
(Il vous faudra peut-être installer une version mise à jour du HBOOT (pour sélectionner la bonne RUU référez-vous au numéro de version du Firmware installé), puis manier la ligne de commande pour extraire un identifiant propre à votre ChaCha qui une fois fournit à HTC vous permettra de débloquer le BootLoader.)

Si vous avez bien suivi toutes les étapes de la procédure, vous devriez voire apparaitre la mention « *** UNLOCKED *** » surlignée en rose tout en haut dans le HBOOT.

3. Nous allons ensuite installer le CWM (ClockworkMod) recovery qui nous permettra entre autres d’installer des ROMs customs et de rooter le terminal :
– Téléchargez CWM recovery ICI (ou sur http://forum.xda-developers.com/showthread.php?t=1164468)
– Copiez recovery.img dans le dossier utilisé plus tôt pour la procédure de déblocage
– Ouvrez la ligne de commande (Exécuter CMD) et placez vous dans ce dossier (commande cd).
– Exécutez la commande : fastboot flash recovery recovery.img

Pour vérifier l’installation, redémarrez l’appareil et entrez dans le bootloader en appuyant sur sur la touche pour baisser le volume et le bouton d’allumage. (On va les appeler « vol down + power » maintenant.) Et sélectionnez recovery.

4. Pour rooter l’appareil maintenant :
– Téléchargez su-2.3.6.1-ef-signed.zip sur http://forum.xda-developers.com/showthread.php?t=682828
– Copiez le à la racine de la carte SD
– Retournez dans le menu Recovery du booloader (toujours en appuyant sur vol down + power au démarrage après avoir enlevé la batterie)
– Avec les touches directionnelles du clavier du téléphone sélectionnez Install from SD card et Choose zip from SD et sélectionnez su-2.3.6.1-ef-signed.zip et validez en appuyant sur la touche Entrée.
Appuyez sur la touche retour (celle pour effacer un caractère..) pour revenir au menu et sélectionnez Reboot pour redémarrer l’appareil.

Téléchargez et exécuter un émulateur de terminal sur votre ChaCha et accédez à la commande root en tapant « su ». Si le prompt passe de « $ » à « # » alors le root est un succès. Vous pouvez dès à présent profiter de AdFree, Titanium Backup, etc…

5. Bravo ! Votre téléphone est maintenant à votre entière disposition.

Si vous rencontrez des problèmes (ou de grands succès) ou si des explications manquent n’hésitez pas à me le signaler en commentaire.

Maintenant vous pouvez aller installer une ROM Custom ET profitez de Flash Player sur votre ChaCha !

—————-
Sources :
http://forum.xda-developers.com/showthread.php?p=21544791#post21544791

27 Commentaires

Classé dans HTC ChaCha

ChaCha review

Cet article pour vous présenter le HTC ChaCha, un smartphone sous Android dont j’ai fais l’acquisition cet été.

Tout d’abord, une photo :

Photo du HTC ChaCha

image de chez FrAndroid

Bon, il a un nom un peu nul mais il a l’air sympa sinon ?

Un lien vers les spécifications techniques : androphones.frandroid.com/…/htc-chacha
Je ne vais m’étendre la dessus, c’est pas le plus intéressant, y’a que très peu de zéros.

Venons en donc au fait :

Ce téléphone est donc doté de ce qui se fait de mieux selon moi, le combo clavier physique complet + écran tactile !
Certes, cet écran n’est pas très grand, mais l’affichage a été optimisé et à l’usage on ne fait pas la différence, même avec mes gros doigts.
Et le clavier est très sympa, les touches sont bien espacées, légèrement arrondies. Ça permet une frappe précise et rapide, encore une fois, même avec mes gros doigts.

Comme vous avez pu le constater également, il fait tourner Android, version Gingerbread, la 2.3 donc.

Android Gingerbread

On peut aussi distinguer en bas à droite du téléphone un bouton bleu estampillé d’un F caractéristique. Oui ! Vous avez reconnu le logo de Facebook, le fameux site social créé par un sans-amis.
Facebook a donc été intégré de manière plus fine dans ce téléphone grâce, entre autres, aux applications et aux widgets directement installés dans le système.
Et le bouton en question est un raccourci contextuel, en effet, lorsque vous le pressez, il permet de lier le contenu actuellement visionné avec Facebook.

Exemple, vous parcourez le web, trouvez un site intéressant et décidez de le partager avec vos amis. Appuyez sur le bouton Facebook qui vous permettra de publier le lien sur votre mur.
De la même manière, ça fonctionne avec les images, les vidéos, les lieux, etc…

Mais bref, je vois pas pourquoi je m’attarde là dessus, vu que dans la vraie vie ça ne sert absolument à rien.

Bouton Facebook

Pour quelles autres raisons ai-je aimé ce téléphone ?

Et bien, c’était mon premier smartphone sous Android, donc ça a également joué un rôle dans mon excitation.
Ce système est vraiment bien, il permet de faire tout ce que l’on désire (même ce qu’on n’imagine même pas) avec son téléphone. Les informations importantes peuvent-être synchronisées très facilement sur internet ou n’importe quel ordinateur. La catalogue d’applications est d’une richesse inégalée. La possibilité de rooter son appareil est reconnue, et laissée de plus en plus libre.

Avoir un meilleur contrôle sur les données et sur le comportement du système.
Ce sont encore des bienfaits prodigués par Android, mais je me dois de les révéler.
Un explorateur de fichiers permet de gérer les données stockées dans la mémoire internet ou externe. De multiples widgets permettent un accès rapide aux nombreux paramètres de contrôle du système, tel que le mode Data (à savoir la connexion 3G/Edge), le GPS, le Wifi, la synchronisation automatique, les applications en tâches de fond, etc…

Le plaisir de retrouver une frappe précise et rapide sur un vrai clavier.
Taper ses textos en vitesse c’est vraiment un bonheur. Saisir un nouvel évènement dans son agenda. Chatter rapidement sur Facebook ou GTalk. La facilité d’utilisation des raccourcis pour les caractères spéciaux. Tant de choses donc.

Pouvoir prendre des photos et vidéos sans me tordre la main pour les avoir en paysage.
L’écran est en paysage, ce qui semble être une hérésie sur un téléphone est pourtant le mode d’affichage le plus naturel. C’est parfois une contrainte sur certaines applications mais le reste du temps on apprécie pouvoir afficher une photo ou une vidéo de manière naturelle. Ou même lire plus de 4 mots d’affilés sur une même ligne.

Le clavier du HTC ChaCha

Pourquoi ai-je été frustré par ce téléphone ?

Comme tous les autres smartphones, la batterie se vide en 42 secondes…
Impossible d’espérer l’utiliser (je dis bien utiliser, pas seulement transporter le téléphone au fond de la poche) plus d’une journée. Lorsque mon temps se partage entre cours, loisirs et sorties, la batterie est à plat à 21h. Très, très décevant.
Je préfère préciser que j’ai tout de même un profil plutôt hyperactif, j’aime lire mes flux RSS, Twitter et mes mails toute la journée, envoyer 40 textos par heure (de cours), et jouer dans le métro.

La mémoire dédiée aux applications utilisateurs est insuffisante.
Quand je dis ça, c’est presque un euphémisme. 120 Mo de libres après une installation fraiche, c’est dérisoire. Il y a bien la carte SD sur laquelle on peut déplacer les applications, mais il semble que ça ne soit pas totalement vrai, puisque la mémoire interne est toujours partiellement utilisée.
Bref, avec une vingtaine d’applis installées, il ne me reste que 40 Mo de libre. Il ne faut pas être un fanatique et vouloir tester tous les jeux du market. (Ni même le top 10 du coup…)

Pour finir, je vais parler rapidement de sa fonction principale. (Téléphoner, si, si.)
La qualité d’écoute est plutôt bonne, et le micro semble être de bonne facture aussi au vu des retours de mes interlocuteurs et des mémos vocaux utilisés pour tester.

Le téléphone est disponible nu à 200€ sur Amazon à l’heure à laquelle je vous parle. Il y a même surement moyen de le trouver encore moins cher ailleurs.
Je vous conseille d’ailleurs de faire l’achat de vos téléphones nus plutôt que packagés avec un forfait opérateur surtaxé pour l’occasion et vous engageant sur mille ans.

——

Voilà, j’espère n’avoir rien oublié dans cette revue (non sponsorisée, je préfère préciser) du HTC ChaCha. N’hésitez pas à me faire part de votre expérience et de vos commentaires.

1 commentaire

Classé dans HTC ChaCha

Debranding d’un HTC ChaCha S-ON avec une GoldCard – Mise à jour vers 1.33.401.1

EDIT : Visitez http://huygens.hoxnet.com/goldcard.html pour pouvoir de nouveau créer une GoldCard. (Voir plus bas.)

EDIT : Vous pouvez également suivre la procédure de rootage du HTC ChaCha S-ON qui nécessite éventuellement la mise à jour du téléphone via la création d’une goldcard comme décrit ci-dessous.

Cet article pour présenter la procédure de mise à jour de la rom d’un HTC ChaCha S-ON. Il intègre également la procédure de création d’une GoldCard.

J’ai longuement lutté pour installer la mise à jour 1.33.401.1 n’ayant pas le bon matériel sous la main, je vais donc commencer par lister ce dont on a besoin :

– un HTC ChaCha ;
– une carte microSD (la 2Go livrée convient tout à fait) ;
– un ordinateur sous Windows avec HTC Sync installé (pour les drivers) ;
– la rom de mise à jour.

Pour obtenir la rom on doit télécharger le RUU associé, utilisez le votre ou sélectionnez en un à cette adresse :
http://alex.swtesting.ro/downloads/

Dans mon cas, le HTC est lié à Bouygues qui ne propose pas cette mise à jour actuellement. Pour outrepasser cette limitation, nous allons devoir créer une GoldCard. Sans cela, le RUU échoue.

Pour créer la GoldCard il faut d’abord préparer notre carte microSD. Sauvegardez toutes ses données en lieu sûr. Puis formatez la : Paramètres -> SD et mémoire du téléphone -> Désinstaller la carte mémoire -> Effacer la carte SD.
Une fois la carte proprement effacée, il faut suivre ces étapes :

  1. Télécharger l’outil de création de GoldCard : http://android.modaco.com/content/software/308798/pc-application-goldcardtool/ ;
  2. Insérer la microSD dans le téléphone puis le démarrer ;
  3. Activez le mode Débogage USB : Paramètres -> Applications -> Developpement et cochez Débogage USB ;
  4. Connectez votre téléphone à votre PC et choisissez le mode « Lecteur de disque » ;
  5. Lancez GoldCard Tool (si nécessaire, faites un clic droit pour le lancer en tant qu’Administrateur) ;
  6. Cliquez sur « Get CID » (si MMC1 échoue, essayez MMC0) ;
  7. Suivez ce lien : http://psas.revskills.de/?q=goldcard http://huygens.hoxnet.com/goldcard.html ;
  8. Copiez-collez la valeur du CID retournée par GoldCard Tool et saisissez votre adresse mail pour recevoir ensuite en pièce jointe l’image de la GoldCard que vous téléchargerez ensuite.
  9. Dans GoldCard Tool, cliquez sur « Refresh » et sélectionner votre carte microSD dans le menu.
  10. Cliquez sur « Load GoldCard.img » et sélectionnez le fichier .img reçu par mail plus tôt.
  11. Cliquez sur « Patch MMC ».

Votre GoldCard est prête !

Vous pouvez maintenant lancer le RUU contenant la mise à jour voulue et suivre les différentes étapes en prenant bien soin de lire les différentes recommandations fournies.

J’espère n’avoir rien oublié. Merci de me signaler en commentaire toutes anomalie et/ou erreur lors du suivi de cette procédure. =)

5 Commentaires

Classé dans HTC ChaCha