Archives de Catégorie: Firefox

Améliorer la lisibilité d’un texte avec Firefox

Certains sites ont une lisibilité déplorable, notamment certains wiki dont la fameuse Wikipedia. Sur écran large un paragraphe occupe toute la place disponible, une ligne s’étend sur des kilomètres, c’est infâme.

Défaut versus Vue adaptive

Lisible VS Illisible

L’astuce c’est de réduire la surface d’affichage avec l’outil Vue adaptive (disponible dans Outils -> Développement web -> Vue adaptive OU cmd+alt+M) et de saupoudrer de différents niveaux de zoom (Affichage -> Zoom OU cmd+ / cmd-), suivant l’humeur. 🙂

L’outil vue adaptive est également très pratique pour prendre une capture d’écran d’une page web entière sans avoir à installer un trouzmillième module complémentaire.
Suffit de bien régler la surface d’affichage et de cliquer sur le petit appareil photo.

(En bas, c’est l’illustration de ce qui se fait de pire niveau lisibilité sur un écran 13″.)

Poster un commentaire

Classé dans Astuces, Firefox

Un vrai mode plein écran pour Firefox sous OSX Mountain Lion

Permettre à Firefox d’utiliser le mode plein écran classique (à l’ancienne), celui qui fait disparaitre les barres d’outils, en un module complémentaire :

https://addons.mozilla.org/en-us/firefox/addon/old-lion-fullscreen/

Ce mode n’utilise pas « Spaces », ce qui est idéal sur multi-écrans.

Enjoy !

Poster un commentaire

Classé dans Firefox, OSX

Activer la recherche progressive dans Firefox

La recherche progressive de Firefox (Find as you type en anglais) est activable dans le menu about:config en passant à « true » la clé :

accessibility.typeaheadfind

La recherche progressive permet de rechercher du texte dans la page en le tapant directement au clavier sans passer par le raccourci de recherche habituel cmd+f (ctrl+f).

Poster un commentaire

Classé dans Firefox

Gérer les profils de Firefox sous OSX

Une commande toute simple pour accéder au gestionnaire de profils de Firefox sous OSX :

/Applications/Firefox.app/Contents/MacOS/firefox-bin -p

(À taper dans Terminal donc.)

Source :
https://support.mozilla.org/fr/kb/utiliser-gestionnaire-profils-creer-supprimer-profils

Poster un commentaire

Classé dans Firefox, OSX

Accélérer Firefox et protéger sa vie privée – avec Ghostery et AdBlock

J’ai déjà écrit à propos de la personnalisation de Firefox, mais cette fois j’aimerais proposer d’accélérer la navigation sur Internet tout en protégeant votre vie privée.

Le constat est simple : le navigateur est lent, occupe beaucoup de mémoire et expose les données personnelles qu’on lui confie.

le power trio

The confidential trio

Première mesure simple et concrète : mettre à jour son navigateur. C’est essentiel.
Ensuite, il vous faut installer AdBlock dont j’ai déjà longuement parlé.
La cerise sur le gateau sera Ghostery, l’anti-mouchard par excellence.

Moins de scripts espions c’est moins d’éléments à charger.
Non seulement vous n’être plus épié mais votre navigateur consommera moins de ressources.

Pour rappel, AdBlock est un module complémentaire de Firefox qui permet, si on lui fournit une liste, de bloquer des éléments lors du chargement des pages web.
On va donc lui fournir les listes de publicités qui pourrissent Internet et aussi (mais SURTOUT) les listes de scripts espions qui nourrissent les bases de données des sites sociaux.

La liste fournie par défaut est suffisante pour les publicités, pour le contre espionnage on va utiliser les listes fournies ici :
http://adversity.uk.to/
Je vous recommande donc de cliquer sur les deux liens pour ajouter les filtres des éléments espions fournis par nos chers outils de socialisation que sont Facebook, Twitter, G+, etc…
En effet, il faut savoir que sous chaque bouton « J’aime » se trouve un script traceur permettant à Facebook de savoir que vous visitez la page. L’appel à l’élément « J’aime » lié à votre cookie de session indiquent clairement ce que vous êtes en train de visiter. Même pas besoin de cliquer dessus.

Pour aller encore plus loin, je vous recommande d’installer le module complémentaire Ghostery.
Ce module filtre tous les chargements aux multiples scripts espions qui pullulent. Et mieux, pour aider à prendre conscience de la traque que l’on subie il affiche un court moment en haut à droite de la page la liste des scripts bloqués :
illustration du travail de Ghostery

Lors du redémarrage de Firefox, après l’installation de ce module, une page propose de choisir ce qu’on souhaite bloquer avec Ghostery. Je vous recommande de cliquer sur « Select All ». Histoire d’être tranquilles.

Pour accéder à la page de configuration de Ghostery rendez-vous dans Outils -> Ghostery -> Manage options
(Votre menu Outils est peut-être caché, retrouvez le en faisant comme sur cette image.)
Configurer Ghostery

Une fois rendu là soyez libre d’aidez le développeurs en envoyant des stats anonymes ou en faisant un don.
Puis, cliquez sur Select All pour obtenir ça :
Ghostery bloque les scripts espions

Et faites de même dans l’onglet Cookies :
Ghostery bloque des cookies

N’oubliez pas de cliquer sur Enregistrer.
Et voilà, Ghostery est configuré. Vous êtes tranquilles.
(Pensez à retourner vérifier que tout est bien coché tous les 2-3 mois, au cas où une mise à jour serait un peu bancale.)

De la même façon, vous pouvez vous référer à ce tutorial si vous désirez apprendre en images (pleines de watermarks dégueus) les différentes possibilités d’AdBlock.


Pour finir sur une note inquiétante : lorsque vous utiliserez (ou pas) Ghostery vous verrez que le script le plus souvent bloqué n’est autre que Google Analytics, le service d’étude de visites pour sites web. C’est inquiétant car ce service de Google est très utilisé, et récolte donc nombre d’informations utiles pour ses statistiques. Il faut relier cela aux autres données que l’on confie à Google : mails, recherches, informations personnelles, etc…

Les sceptiques diront qu’ils n’ont rien à se reprocher de toute façon. Les réalistes leur répondront que dans ces conditions il vaudrait mieux.

Poster un commentaire

Classé dans Firefox

Utiliser DuckDuckGo avec Firefox (recherche pas défaut)

Ceci pour utiliser la recherche DuckDuckGo dans la barre d’adresse.
Pour la barre de recherche il y a le plugin : https://addons.mozilla.org/en-US/firefox/addon/duckduckgo-ssl/

Pour rappel :

DuckDuckGo c’est le moteur de recherche qui ne vous espionne pas. Il n’analyse pas vos recherches pour mieux vous vendre des lessives, des voyages ou des amincissants.

1 commentaire

21 mars 2012 · 11:19

Google Chrome est une merde.

Ce billet qui est un potentiel appel au troll n’y est pas limité, il vise à problématiser la démarche de Google au travers du développement de Chrome.

Google Chrome, pour les nouveaux, c’est un navigateur développé par une société commerciale américaine connue principalement pour son moteur de recherche éponyme : Google, et qui tire la quasi-totalité de ses revenus de la vente d’encart de publicité.

Euh, vous voyez déjà le problème ou faut que je continues ?

Google Chrome est une merde.

Continuons donc, avec la synthèse de la démarche de base d’un organisme chargé du développement d’un navigateur web : le but est d’améliorer l’expérience utilisateur lors de ses visites sur le web. On va donc inventer de nouveaux procédés, nouvelles interactions, etc… Ces nouvelles technologies vont permettre aux créateurs de sites Internet d’enrichir leurs contenus et accroitre la satisfaction des visiteurs. Pour que tout cela fonctionne bien, notre navigateur devra également être rapide et ergonomique.

Tout cela est proposé par les principaux navigateurs.

Qu’est-ce qui les différencient ?

Chrome, Safari, Opera, Internet Explorer, … , sont des navigateurs développés par des sociétés commerciales, ils sont soumis à la nécessité de rentabilité. Les sociétés qui éditent ces navigateurs espèrent bien y gagner quelque chose.
Ce constat n’est bien évidemment pas suffisant pour démontrer la nocivité de ces navigateurs.

Concentrons-nous sur Chrome, qui a connu un succès impressionnant ces dernières années. Sorti en 2008, l’optique avait été placée sur la vitesse et l’innovation. À grand renfort de publicité financée par Google et grâce à d’indéniables qualités, le navigateur gagna très vite de nombreuses parts de marchés. Entendez que de nombreux utilisateurs l’ont adopté.
Google Chrome relança la concurrence sur le marché des navigateurs. Ce qui fût bénéfique en terme de nouveautés et d’améliorations du web tant elles sont nombreuses encore aujourd’hui.

Mais Chrome est un logiciel propriétaire. Bien qu’il soit basé sur le projet open source Chromium, le développement est pris en charge par Google et le code source final n’est pas connu. Impossible alors de s’assurer en profondeur de la qualité de la production niveau sécurité. Ou de connaitre l’usage des données transmises via le navigateur.
On voit également apparaitre des services proposés par Google dont l’usage est exclusivement réservé aux internautes navigant avec Chrome. Google espère ainsi garder captive une partie de ses utilisateurs.

Pour une société de cette ampleur, dont la quasi-totalité des bénéfices proviennent de la publicité distillée aux travers de ses services web, il faut pouvoir contrôler la fenêtre de sortie. Il est donc très important de posséder et de démocratiser son propre navigateur.

Actuellement, bien que Chrome ait encore cette réputation d’être plus rapide et plus léger, les différences sont minimes. Chaque semaine une nouvelle étude vient contredire la précédente.
En termes de performances, chaque navigateur se vaux ! Il faut donc se pencher sur d’autres facteurs de comparaison.

Ce qui fait la différence c’est la philosophie !

Nous allons donc nous attarder sur le cas de Firefox, développé par Mozilla, une fondation à but non-lucratif qui promeut l’ouverture et l’accessibilité d’Internet. (Lire en détails les quelques lignes du manifeste de la fondation.)
Vous avez probablement déjà entendu parlé, vu, utilisé ou installé ce navigateur.
Firefox est un logiciel libre, entendu que le code source est librement consultable et modifiable. La large communauté qui épaule le développement de Firefox lui assure donc un suivi attentif et intensif de l’état des bugs et de la sécurité.

Si le développement de Firefox est donc meilleur techniquement, il est également basé sur de meilleures bases philosophiques. Oui, on peut parler de philosophie de développement. Cette philosophie, vous l’aurez compris, est purement altruiste. Elle ne repose pas sur des intérêts commerciaux. Elle est le fruit de la volonté de la communauté qui représente une panel très large de développeurs et d’internautes, ce qui permet d’obtenir une orientation au plus près de la volonté commune.

Une rapide présentation de Firefox par l’équipe de développement :

Connaissez-vous Firefox ? C’est le seul navigateur Internet créé par une fondation à but non lucratif (Mozilla), qui milite pour un Internet meilleur, un Internet libre et ouvert à tous, un Internet au plus près de ses utilisateurs. Depuis 1998, Mozilla accorde plus de valeur aux principes qu’à l’argent (nous ne sommes pas cotés en bourse, nous ne vendons aucun produit). Nous croyons qu’Internet est un bien commun dont il faut prendre soin, et pas uniquement un produit à commercialiser. Notre priorité : vous ! Nous voulons que vous puissiez accéder à un Internet qui vous ressemble !

Firefox reste donc à ce titre l’unique navigateur qu’il convient d’utiliser au quotidien. Pour une sécurité accrue sur internet. Pour un meilleur contrôle de ses données personnelles. Pour un écosystème Internet plus dynamique et populaire.

Prenez le temps de tester – ou de tester à nouveau – et d’adopter le nouveau Firefox !

Télécharger Firefox

Firefox permet également l’usage d’extensions indispensables telles que Adblock[int] ou d’outils d’accessibilité et de développement.

Vous pouvez également vous renseigner sur les différentes manières de personnaliser ce navigateur[int].

7 Commentaires

Classé dans Firefox, Humeur